Le contexte: le mot du proviseur